Print

Le lac du Der en Champagne

Plus grand lac artificiel d’Europe, le lac du Der dispose de 77 km de rivage en région Champagne-Ardenne. Ce site naturel se présente comme une petite mer intérieure où il est possible de pratiquer nombre d’activités de loisir. Un cadre idéal pour des vacances sport et nature.

Le lac du Der, une destination balnéaire inattendue

Aux confins de la Marne et de la Haute-Marne, en Champagne-Ardenne, le lac du Der-Chantecoq a été réalisé artificiellement dans le but de protéger Paris des inondations en maîtrisant le débit de la Marne. Mis en eau en 1974, il est le plus grand lac européen artificiel (hors lacs de barrage) et le plus grand lac artificiel de France métropolitaine.

Port de plaisance, lac du Der - Photo : Prosopee (Travail personnel) [GFDL ou CC-BY-3.0], via Wikimedia Commons

Un des ports de plaisance du lac du Der

Peu profond (18 mètres au plus, 4 à 7 mètres en moyenne) et disposant d’un rivage long de 77 km, l’endroit est parfaitement adapté à la pratique d’activités nautiques. Il dispose de trois ports de plaisance qui, pour ne rien gâcher, sont distingués par le pavillon bleu. On y pratique aussi la baignade sur les plages aménagées (6 au total), la pêche ou encore la planche à voile. Ceux qui sont peu tentés par ces activités de bord de mer peuvent s’adonner à la randonnée pédestre, aux balades à vélo ou à cheval. Chemins balisés et pistes cyclables permettent de faire le tour du lac en 38 km ou bien de relier les communes alentour. Le but de ces promenades peut aussi être l’observation des architectures à pans de bois qui participent à la renommée de la région.

Le lac du Der s’impose donc comme une véritable destination de vacances et de court séjour. Une destination dont la qualité exceptionnelle de l’environnement naturel n’a pas grand-chose à envier à certaines stations à la notoriété plus importante.

La faune sauvage du lac du Der

Le lac du Der a su développer ses attraits touristiques pour attirer les vacanciers. Ceux-ci viennent nombreux chaque année, mais ce ne sont pas les seuls visiteurs. L’endroit a aussi été choisi par les oiseaux. 200 espèces investissent chaque année les eaux du lac. Parmi celles-ci, la grue cendrée est la plus emblématique. Chaque automne, elles sont plus de 70 000 à se reposer ici quelques jours sur la route de leur migration. C’est un moment court et intense durant lequel des équipements et un accueil spécifiques permettent à ce que chacun puisse les observer.

Aussi nombreux soient-ils, les oiseaux ne sont pas l’unique attrait de la faune sauvage du lac du Der. Mammifères, castors, poissons… se partagent aussi les habitats du site. Classé depuis 1986 zone spéciale de conservation par le réseau Natura 2000, l’endroit est donc un paradis pour les naturalistes et les ornithologues. Sur le terrain, des équipements et des installations pédagogiques permettent à chacun d’être en contact avec cette richesse naturelle, de la connaître et de la respecter.

Quelles que soient vos envies de vacances, sportives ou contemplatives, le site du lac du Der saura certainement les satisfaire. Pensez-y la prochaine fois que vous chercherez où partir.

Ressources utiles :

Photo : Prosopee (Travail personnel) [GFDL ou CC-BY-3.0], via Wikimedia Commons

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.