Les Causses et les Cévennes, région aux mille et un trésors

Région montagneuse aux paysages bucoliques, les Causses et les Cévennes sont un véritable musée à ciel ouvert de l’agro-pastoralisme en France méridionale. Leur nature préservée, leurs villages de caractère et leurs traditions ancestrales invitent à l’évasion et à la découverte.

Au pays des bergers

Classés « paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen » à l’Unesco, les Causses et les Cévennes présentent des terres contrastées qui ont été façonnées au fil des siècles par la vie des bergers et agriculteurs de la région.

D’un côté, les Causses déploient d’immenses steppes et plateaux calcaires entrecoupés de gorges où se fondent des habitations traditionnelles. De l’autre, les Cévennes révèlent des vallées couvertes de forêts et un relief très contrasté, notamment grâce aux anciens vergers et potagers aménagés en terrasses. Au milieu de ce gigantesque territoire se dressent les sommets des monts Aigoual et Lozère, dont les pelouses d’altitude accueillent des dizaines de milliers de brebis durant la période de transhumance. Ces hauteurs où vivaient autrefois en totale autarcie des petits villages de montagne offrent un panorama époustouflant sur les pentes boisées et les plaines steppiques qui se perdent à l’horizon.

Face à ces sublimes paysages, les chasseurs d’images pourront s’en donner à cœur joie. Parmi les merveilles naturelles à immortaliser, citons :

  • L’abîme de Bramabiau et sa rivière qui jaillit de la pierre sous forme de cascade.
  • Le cirque de Navacelles, dont l’on peut contempler les prairies verdoyantes et les versants boisés depuis la commune de Blandas et le belvédère de La Baume Auriol.
  • Le grand site des gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses et ses paysages rappelant le grand canyon avec ses rivières s’écoulant au milieu de gorges escarpées et ses rochers semblant se tenir en équilibre depuis des milliers d’années.
Gorges de la Vis Méandre recoupé de Navacelles - Photo : Henri MOREAU (Travail personnel) [GFDL ou CC BY-SA 4.0-3.0-2.5-2.0-1.0], via Wikimedia Commons

Gorges de la Vis Méandre recoupé de Navacelles

Sur la terre des Templiers

Au milieu de cet écrin de nature préservé des Causses et des Cévennes se cachent également des trésors architecturaux qui plairont aux amoureux des vieilles pierres et de l’histoire de l’art. La région abonde en effet de cités hospitalières et templières dont la construction remonte au XIIe siècle, époque des chevaliers du Temple et des Hospitaliers. Pour découvrir ces citadelles bâties entièrement en pierre de calcaire, le causse du Larzac est l’endroit idéal. C’est en effet là que se trouvent les plus belles cités datant de cette période : La Cavalerie, Sainte-Eulalie-de-Cernon, La Couvertoirade, Saint-Jean d’Alcas et Le Viala-du-Pas-de-Jaux.

Autre site historique incontournable, la commune de Saint-Guilhem-le-Désert, classé plus beau village de France, attire les voyageurs férus d’histoire grâce à son légendaire pont du Diable et à son abbaye de Gellone, dont le cloître accueille chaque été des rencontres musicales.

Dans un tout autre style, le village de Roquefort-sur-Soulzon est le rendez-vous des amateurs de fromage. C’est en effet dans cette commune construite au pied du rocher du Combalou que s’affine le célèbre fromage de brebis du même nom. Visiter ses caves naturelles permet aux voyageurs de découvrir cette tradition fromagère qui date de plus de mille ans.

Saint Guilhem Le Désert - Photo : Fritz Geller-Grimm (Travail personnel) [CC BY-SA 2.5], via Wikimedia Commons

Saint Guilhem Le Désert

Les Causses et les Cévennes, c’est aussi cinq villes-portes, chacune plongeant le visiteur dans leur glorieux passé de cité épiscopale et industrielle : Alès, Ganges, Lodève, Mende et bien sûr Millau et son immense viaduc en forme de voilier.

Des activités par millier en Causses et Cévennes

Avec un cadre naturel aussi varié, les Causses et les Cévennes sont un incroyable terrain de jeux pour les activités en plein air. À pied, à vélo ou à dos de cheval ou d’âne, la randonnée est ici reine grâce aux innombrables sentiers qu’empruntaient, et qu’empruntent parfois toujours, les éleveurs pour accompagner leur troupeau. Le relief accidenté de la région permet également de s’essayer à l’escalade et au VTT, voire même au ski alpin et au ski de fond sur les hauteurs des monts Lozère et Aigoual.

La grande biodiversité de la région fera aussi le bonheur des ornithologues en herbe, qui auront l’occasion d’admirer plusieurs rapaces menacés planer au-dessus des montagnes, et des pêcheurs, qui pourront s’adonner à leur passion dans les nombreux cours d’eaux poissonneux serpentant à travers les vallées. Ces rivières raviront également les adeptes de descente en kayak ou en canoë qui pourront pagayer à travers des gorges extrêmement profondes permettant aussi la pratique du canyoning, du rafting, de la spéléologie et, pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, du saut à l’élastique.

Région à la fois paisible et très dynamique, les Causses et les Cévennes ont énormément à offrir à leurs visiteurs, qui reviendront de leur séjour des souvenirs plein la tête !

Pour aller plus loin :

Photo Cirque de Navacelles : Henri MOREAU (Travail personnel) [GFDL ou CC BY-SA 4.0-3.0-2.5-2.0-1.0], via Wikimedia Commons
Photo Saint-Guilhem-le-Désert : Fritz Geller-Grimm (Travail personnel) [CC BY-SA 2.5], via Wikimedia Commons